10280 références
88 % des produits en stock

Connexion

Valider Inscription

Récapitulatif

Votre panier est vide :-(
Voir nos produits
BlogCe qui a bien marché; une semaine avant l'ouverture!
Ce qui a bien marché; une semaine avant l'ouverture!

Ce qui a bien marché; une semaine avant l'ouverture!

Tahitifish
17 avr. 2021
Bonjour à tous; L'ouverture approche et je vous propose une session en privé post-ouverture pour vous dire, avec cette eau froide ce qui a bien marché ce week de pré-Ouverture. Le matin est froid et un vend glacial d'Est nous glace les mains et les oreilles. C'est un vent d'est qui ride fortement l'eau. L'eau n'est deja plus aussi claire et les premiers herbiers ont vraiment bien poussé dans les zones bien exposées au soleil. Eau ridée égale Spinner pour notre ami Philippe. On fait les bordures et ca paye car très rapidement le Prince rentre deux beaux poissons. Avec ce temps gris; Phillipe est sur un spinner Illex en coloris fire tiger avec un grub en trailer et un hameçon chance car les poissons ne se piquent pas super bien. Le coup de froid par rapport à notre dernière session rend les poissons moins agressifs. On à l'impression qu'il faut que les palettes leurs tapent sur le museau pour qu'ils veulent bien ouvrir la gueule. Je ne sais pas si c'est une preuve, mais tous nos poissons sont couverts de sangsues, Ce matin, Philippe à le truc; son spinner est vraiment plus efficace que mon swimbait BBZ. Vu les bons résultats de Phillipe avec une palette je décide de pêcher avec un hover jig pour donner un peu de metal à nos chers dents du lacs.... Rien n'y fait Philipe me met une taule. Au 4 eme brochet je décide de passer sur un Chatter de chez Z-Man et enfin j'enregistre la première touche que je loupe évidement.....La pêche est une activité injuste. Je ne résiste pas à vous mettre deux fois la photo du meme poisson, tant sa robe est belle. On aimerait pouvoir en dire autant du mannequin porteur de poisson professionnel qui se cache derrière.  Trêve de plaisanterie, j'en profite pour souligner l'efficacité des polarisantes avec des verres jaunes dans les conditions de faible lumière; en revanche pour le style il faudra peut être repassé.... Le zapping des meilleurs moments de la carrière de Jean-Claude Van DammeAprès ca dépends de vos références.... L'heure du déjeuner approche et j'ai vraiment besoin d'une pause, pour me réchauffer et repartir sur de bonnes bases. Avec juste un mini broc ce matin, je sens que je vais avoir la main lourde sur le prochain poisson. Un petit mercurey et un sandwich au jambon truffé me permet d'oublier cette mâtiné. Enfin un café, un mars et ca repart. Les conditions météos ont complètements changées. Le dieu du soleil le grand Pachacamac à accepté mon offrande : un petit morceau de compté de 40 mois d'affinage et le rouge à du me vriller l'esprit.... Le temple du soleil Bref je suis remonté à bloc, un beau soleil brille! Le grand Pachacamac m'accompagne et une bonne seance de jerk devrait me permette de dé-saouler....Bref j'ai un rythme dans la tete Slack...Slack...Slack...Slack.Slack... BOOOM Le premier poisson ne se fait pas attendre. Avec cette eau froide j'ai pris un jerk le Nishine 115 Erie D que je peux ramener lentement avec de superbes écarts de droite à gauche! Je touche rapidement un autre brochet de belle taille. Les poissons avec le soleil semblent avoir migrés vers de centre de l'étang. C'est un bonheur de prendre des touches aux jerks, de sentir ces poissons qui viennent taper le leurre au démarrage. J'invite tout ceux qui n'ont pas eu de touche avec cette méthode à ré-essayer tellement cela est grisant. Tant que le soleil sera là je ferais trois poissons supllémentaires.

Monologue de Don Diègue, dans le Cid de Corneille (Acte I, scène 4)

Don Diègue Ô rage ! Ô désespoir ! Ô vieillesse ennemie ! N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? Et ne suis-je blanchi dans les travaux guerriers Que pour voir en un jour flétrir tant de lauriers ? Mon bras, qu’avec respect toute l’Espagne admire, Mon bras, qui tant de fois a sauvé cet empire, Tant de fois affermi le trône de son roi, Trahit donc ma querelle, et ne fait rien pour moi ? Ô cruel souvenir de ma gloire passée ! Œuvre de tant de jours en un jour effacée ! Bref de soleil à disparu, le vent glacial d'est est revenu et je ne sais pas quoi écrie pour vous dire que les poissons ne mordent plus du tout. Avec le couvre feu nous devons rentrer sans pouvoir faire le coup du soir. La session se termine sur un gout de trop peu. La sensation d'avoir trouvé un truc, mais de ne pas avoir su se réinventer et d'avoir été dans l'impasse avec le retur du froid ! Bons Vents ; Bonnes Mers !