9607 références
90,5 % des produits en stock

Connexion

Valider Inscription

Récapitulatif

Votre panier est vide :-(
Voir nos produits
Le blog Fish & ShipLa quête de l'herbier perdu !
La quête de l'herbier perdu !

La quête de l'herbier perdu !

Tahitifish
20 juin 2021
  Bonjour à tous Nous aurons eu une année bizarre, très beau un mois avant l'ouverture, un énorme coup de froid (Je pense à ces pauvres vignobles de Bourgogne) puis un temps formidable. En ce début de saison la nature met un peu de temps à trouver sa forme d'été. Autrement dit, mais oû sont les herbiers? Oû sont ces foutus d'herbiers ! Il est très tôt et j'ai du mal à voir la couleur de l'eau... la seul chose que je vois; c'est que je ne vois rien! (Je sais que je ne sais rien;maxime attribuée au philosophe grec Socrate.) Pas un seul herbier! Mes points d'ouvertures ne me servent à rien. Les conditions sont complètement différentes. Si il n'y a pas d'herbier on se dit que l'on va se rattraper sur des structures. Rien de mieux qu'une digue d'éclus pour commencer. Je suis au pulse shad pour balayer une grand surface rapidement et atirer les carnassiers de loin; L'avantage de ce leurre en 8 ou 10 cm c'est qu'on attrape toute les espèces . Thomas et Philippe sont aux jerks (Megabass - Vision Oneten) et (Lucky Craft - Flash Minnow 110sp).  Manifestement les blancs sont en surface et les perches aiment les attaquer par en dessous! Je ne ferais pas une seule touche , alors que Thomas et Phil me remplisse le vivier avec des poissons calibrée entre 45 et 47 cm sur toise. Si seulement moi aussi j'avais mis un jerk.... Toute les bonnes choses ont une fin! Le banc n'est manifestement plus là. Le soleil est bien haut et nous constatons une eau claire sans le moindre herbier. Etant donné que l'approche structure à donnée une fois; nous cherchons des spots similaires. Le long d'un autre quai, je lance mon chatterbait. J'attends qu'il touche le fond et je commence une récupération linéaire. Au deuxième lancé, je prends une cartouche incroyable! C'est un magnifique brochet qui monte au bateau. Un poisson avec des mensurations parfaites ! Nous le décrochons, on le relâche; je relance et directement je suis pendu ! C'est un autre gros pépére qui monte au bateau! Je n'ai jamais pris de ma vie deux aussi gros brochets en si peu de temps! Bizarrement je ne fais rien au 3 eme lancer; mais heureusement au 4 eme lancer je me suis rattrapé ! Vous pourrez noté que je commence à avoir chaud ! Et je ne compte pas les sandres entre temps! Je peux dire que j'aurais eu mon quart d'heure de gloire ! « 15 minutes of fame » en anglais) est une expression qui a été inventée ou popularisée par l'artiste américain Andy Warhol. Etrangement, Phil et Thomas passe sur un chatter. 3 min plus tard, dans ma grande générosité je laisse Thomas attraper un gros bec ! Evidement il y a Phil, qui lui ne peut ret ne veut rien faire comme tout le monde prend un énorme sandre! Nous sommes tombé dans un moment d'activité incroyable! Notre analyse est que devant le manque d'herbier et la nécessité de trouver une eau plus chaude en ce début de printemps les poissons n'ont d'autre choix que de se rapprocher des structures. Le chatterbait aura bien fonctionné quand nous arrivions à longer le fond! Bref, je crois n'avoir jamais eu un tel moment d'euphorie en terme de gros poissons. Une bonne traversé du désert, nous remets les idées en place...3h sans touche...3H sans un suivi! Des battements de queue en surface attire notre attention. Sur une zone calme et bien exposé nous trouvons une fraie de brêmes. Elles frayent dans 1 m d'eau dans des petites taches d'herbier. Nous décidons de prospecter autour! Phil annonce un fish! Ca ressemble à une énorme perche ! Quelle déception à l'arrivé au bateau! Une grosse brème prise par la bouche ! C'est ce qu'on appelle une grosse arnaque ! Ca nous aura bien fait rire La zone est trop belle et nous décidons d'insister! Je passe sur un dunkle 7 pouces pour pêcher lentement au dessus des herbiers. Au bout de 30 min j'ai enfin une touche! Encore un magnifique brochet qui monte au bateau. Cela nous motive et nous force à poncer la zone! On cherche , et on essaye donc des leurres qui bouge beaucoup d'eau pour matcher avec l'agitation des brêmes. Il n'y a pas vraiment de couleurs, c'est vraiment des moments d'activité ou ca se met à mordre! Quasiment au meme moment j'entends fish sur le bateau! Deux poissons de 80 montent à bord, mais deux espèces différentes! C'est partit pour une session jeu, entre un fish de .... 2H plus tard nouveau pic d'activité dans l'herbier, je sors un super sandre et Thomas un énorme brochet. La nuit tombe et il temps de rentrer pour rester dans les règles! Dans la voiture nous commençons le débrief habituel. Nous avons mis bcp de temps à trouver les herbiers et après il fallait vraiment resté concentré. Le plus important dans ces herbiers aura été d'être pêchant et de les pêcher de façon à ne pas récupérer trop d'algues . A ce petit je hoover jig de gunki est incroyable, mais Thomas aura également tirer partit du buster jerk en cassant les herbiers naissants ! bref deux approches différentes qui auront rapporté du fish   Sur ceux ! bons vents, bonne  mer !