Situé à 20 mins de Cahors en direction de Villeneuve-sur-Lot. Le bief de caix sur le Lot est le plus long du département Lot (46), avec un linéaire de plus de 12km allant en amont de la chaussée se trouvant sur la commune de Douelle, jusqu’au barrage se trouvant sur la commune de Luzech.Les méandres du Lot à ce niveau qui se succèdent entre vignobles, forêts, falaises, et monuments historiques (château de Caix) en font un parcours atypique.

Pour l’accès des embarcations, on peut y trouver 3 cales de mise à l’eau, toutes bétonnées, et situées en rive droite.

-La première se trouve dans le village de Caillac à côté de l’église.

-La seconde se trouve à la base nautique de Caix. Bétonnée et facile d’accès, les infrastructures autour de celle-ci sont appréciables (Parking, sanitaires, restaurant).-La dernière se trouve entre Caix et Luzech au niveau de la Capitainerie. Bien aménagée, la pente est bonne et permet de mettre à l’eau des gros bateaux. Cependant la manœuvre en coupant la départementale en marche arrière pour y accèder, n’est pas très sécurisante (il vaut mieux être deux).Le bief de Caix fait partie de ces biefs de la rivière Lot délimité par un barrage, on y retrouve donc un profil relativement semblable aux biefs de Pennes d’Agenais et de Temple sur Lot. Il possède un habitat riche et très diversifié ce qui le rend très productif en biomasse piscicole. Les poissons carnassiers qui nous intéressent sont donc très bien représentés, on y trouvera principalement brochet et perche en belle quantité, mais Black-bass, silure et sandre y sont également bien présents.

La partie amont du bief est de loin la plus sauvage, entre falaises et zones boisées, elle est riche en tombants abrupts et en arbres morts. En y regardant bien on y trouvera également 3 chaussées noyées qui apportent des variations de courants et un substrat  plus dur ou aime bien se trouver sandre, silure et perche.

La partie aval du bief est cloisonnée par un barrage hydroélectrique. Cette retenue artificielle comme souvent a un impact non négligeable sur l’écoulement sédimentaire de la rivière, ce qui rend cette partie du bief beaucoup plus riche en vase et en fonds relativement mous, colmatés par les sédiments. On trouvera ainsi sur la partie aval de grands plateaux de plusieurs centaines de mètres ou ce développe au printemps des hydrophytes dans lesquels brochets et silures aiment se dissimuler. Cette partie aval est également marquée par la présence de plusieurs fosses, notamment en extérieur de méandres où le courant favorise l’érosion.

Sur la partie aval, le port et le bras de la base de loisir de Caix sont classés en « réserve » et la pêche y est donc interdite. Ces zones ayant été identifiées comme propices à la reproduction de certaines espèces.

Le port de caix et le bras de la base de loisir de Caix sont en réserve.

Pour ce qui est de la pêche, la diversité des postes sur le bief permet de pratiquer toutes les techniques. Lorsque l’eau est claire les bordures boisées seront à privilégier avec des leurres de surface, des jerkbaits ou encore des jigs. Par contre lorsque l’eau se teinte légèrement à cause de fortes pluies ou des lâchers d’eau réalisés par les barrages hydroélectriques situés en amont, les spinnerbait prennent alors le dessus.

Les plateaux herbeux pourront quand à eux être prospectés avec des shad en linéaire, ou encore à l’aide de leurres de réactions tel que des chatterbait ou spinnerbait.La population de poissons carnassiers : les brochets sont bien présent sur le parcours, les journées à plus de 5 poissons ne sont pas rares et les poissons dépassant les 80 cm sont assez fréquents.

Les perches sont également nombreuses, mais il est rare de tomber sur des poissons de plus de 40cm.La population de black-bass y est également bien ancrée depuis de nombreuses années et on peut y trouve quelques beaux sujets.Les silures et les sandres sont également présents et se cachent principalement dans les fosses. Le secteur en est bien pourvu, et pour ce qui est des silures, les individus de plus de 2 mètres commencent à tomber régulièrement.Infos pratiques :

– Le Lot étant en eau libre du domaine public, le secteur à accessible à toute personne détentrice d’une carte de pêche. Pour les pêcheurs venant d’autres départements, le timbre inter-fédéral n’est pas nécessaire tant que l’on pêche à une ligne.

– Hébergements labellisés « Pêche » à proximité :

  • Mr et Mme Faydi, Meublé de tourisme à Douelle => 05.65.35.74.38
  • Mr Alazard, Meublé de tourisme à Luzech => 05.65.20.10.76
  • Mr Piaser, Meublé de tourisme (Gîte de France) à Luzech => 06.37.75.85.52

– Si durant votre séjour dans le Lot, il vous manque du matériel, vous trouverez à une quinzaine de km sur Cahors 2 magasins très bien achalandés (Quercy Pêche et Pêche Chasse 46), qui possèdent une sélection de matériel parfaitement adapté à la pratique de la rivière.

– En cas de soucis mécanique vous trouverez également une aide précieuse sur Cahors chez « Babou Marine »,  qui dépanne toujours avec sérieux. http://www.babou-marine.fr

– Enfin si vous désirez faire appel à un guide durant votre séjour Lotois, n’hésitez pas à contacter Sylvain Garza , qui saura vous faire découvrir les trésors et les subtilités du Lot. http://www.guidepechecarnassiers.com

– Toutes les informations concernant la pêche dans le Lot se trouvent sur le guide départemental de la fédération de pêche du Lot accessible en téléchargement gratuit ici http://www.pechelot.com

Voilà, j’espère que cela vous aura donné envie de découvrir le bief de Caix qui même si il peut s’avérer parfois capricieux, reste avant tout un parcours très diversifié et ludique pour apprendre à lire la rivière.

Sur ce, je vous dis à bientôt.

Micka