Historique :

Le barrage du Salagou a été construit entre 1964 et 1968. La mise en eau entre 1969 et 1971 a créé le lac du Salagou. Il est destiné initialement à l’irrigation et à l’écrêtement des crues de la rivière Salagou, affluent de la rivière Lergue qui se jette dans l’Hérault.

Superficie et biotope :

Le lac du Salagou à une superficie de 700 ha qui ne varie quasiment pas. La profondeur maximale est de 50 mètres devant le barrage, mais il possède de nombreuses zones peu profondes, souvent remplies d’herbiers et de roselières. Lors de sa mise en eau, le lac a englouti une partie du village de Celle et sa célèbre foret, ainsi que de nombreuses structures artificielles (routes, maisons, ponts, ruines..) qui offrent une multitude de refuges et sont autant d’endroits agréables à pêcher.

La perche, le brochet et le sandre sont bien représentés, mais il semblerait que la population des deux derniers soit en léger déclin contrairement à celle de la perche qui se porte très bien. A noter la forte présence de silures, il n’est pas rare de croiser la route d’un moustachu lors d’une partie de pêche.

La terre rouge du Salagou, celle qui l’a rendu mythique, offre un paysage à couper le souffle, qui nous plonge dans l’univers du « lac du Diable ».

Mises à l’eau

Le lac possède 7 mises à l’eau, qui le rendent très accessible et limitent les « embouteillages » lors du débarquement. Attention, elles ne sont pas bétonnées, et peuvent s’avérer « glissantes » en cas de pluie. Nous vous conseillons les suivantes pour leur entretien et leur accessibilité permanente: « Baie des Plots » / « Base Nautique » / « Celles » / « Les Vailhés »

La pêche au fil des saisons

Mai/Juin : Dès l’ouverture du carnassier, la pêche de bordure donne de bons résultats avec la fraie des blancs dans les herbiers et roseaux. Cette période est propice à la capture de grands brochets en sortie de fraie. La pêche aux jerks, aux leurres durs et aux gros leurres souples de couleur naturelle sont des techniques a privilégier. Nous vous conseillons de pêcher plutôt lentement.

A cette période, les grosses perches sont très actives et répondent bien au leurres, que ce soit en surface ou dans des couches d’eau inférieures. Il n’est pas rare de sortir 5 perches de +40cm en une journée à deux pêcheurs. Les bordures herbeuses sont à privilégier.

Veillez à éviter les zones de reproduction du sandre.

Juillet/Septembre : Période ou le lac est le plus fréquenté, beaucoup de plaisanciers, d’activités nautiques et de vacanciers. Néanmoins, de belles pêches sont possibles. Les brochets sont encore présents dans les zones herbeuses mais aussi en pleine eau, en quête de fraîcheur. Ils répondent particulièrement bien aux leurres à palette. Les coups du matin et du soir sont évidemment les meilleurs, des pêches en surface peuvent donner de bons résultats et une belle montée d’adrénaline.

Si vous visez la perche, veillez à être présent dès le lever du soleil pour lancer votre leurre de surface sur les chasses, souvent massives, en bordure. L’après-midi, les petits leurres souples en 2 ou 3 pouces proches des herbiers donnent de bons résultat. Le Chatterbait marche bien, mais attention, une attaque de brochet est plus que possible sur ce leurre. Le soir, elles remontent sur les bordures et les chasses de surface recommencent.

Les sandres, bien représentés sur le lac, répondent bien au drop shot et au leurre souple à gratter entre 2m et 4/5m de profondeur.

Octobre/Novembre : La pêche est sympa toute la journée, toutes les espèces répondent plutôt bien. Les brochets, à l’approche de l’hiver, n’hésiteront pas à attaquer un gros big bait ramené doucement. Quelques couleurs ont l’air de se démarquer, le classique « FireTiger » est indispensable sur le lac, le vert noir marche bien ainsi que le blanc et les couleurs naturelles.

Le Chatterbait donne toujours de bon résultat sur les perches. De belles pêches en surface au stickbait (marche mieux que les poppers) sont encore possibles car l’eau reste chaude assez longtemps. Une prospection dans les zones de fin d’herbier entre 2 et 5 mètres d’eau donne des résultats plutôt réguliers à cette période.

Décembre/Janvier : Les conditions climatiques peuvent être difficiles à cette période, voire dangereuses, mais elle est propice à la capture de grands brochets qui ont contribué à la renommée du lac. Viser les regroupements de poissons blancs avec de gros leurres souples.

De nombreux sandres et perches sont prenables en verticale, privilégiez les cassures et les nombreuses structures immergées. Le Jigging rap de RAPALA est un leurre à avoir impérativement à cette période.

Ci joint un beau brochet pris en surface dans peu d’eau, après une journée ventée ou la pêche en bateau était compliquée. 

Quelques spots

Brochet : Les brochets affectionnent particulièrement les zones herbeuses et les cassures, concentrez-vous donc sur les principales baies (Octon, Baie des Plots, Liausson, Vailhés), et les premières cassures.

– Perche : Elles sont présentes en abondance sur tout le lac, mais la zone peu profonde de la « Base Nautique », bien que très pêchée, donne de bons résultats ainsi que Liausson.

– Sandre : La pêche en verticale avec des leurres de 4 à 6 pouces et aux leurres métalliques fonctionne bien. La rive des Vailhés et le secteur de Celle sont de bons spots.

Notre sélection de leurres :

Brochet: Biwaa Divinator 20cm, Buster Jerk, Berkley Ripple Shad 16cm, CWC Pig shad 23cm, Illex Dexter Shad 250, Sawamura One Up Shad 7, Savage Pulse Tail Trout 16cm, Chatterbait Evergreen Jack Hammer, Megabass I Jack, Lucky Craft Pointer 128 SP, Fox Rage Replicant Jointed 23cm

Perche: Zip Bait B-Switcher 4.0, Sawamura One Up Shad 3, Keitech Swing Impact Fat 2,8, Illex Deep Diving Chubby 38, Lucky Craft Sammy 65, Chatterbait Gunki Boomer 10gr, Illex Deracoup, Rapala Jigging Rap.

Sandre: Sawamura One Up Slug 5, Sawamura One Up Shad 6, Keitech Swing Impact 4,3, Keitech Easy Shiner 5 , Zoom Fluke 4″, Rapala Jigging Rap 9 cm.

Réglementation :

Deux parties du lac sont mises en réserve temporaire du 1er avril au 31 mai – Pendant cette période tout mode de pêche y est interdit :

-La roselière de la baie d’Octon (à partir du pont immergé).

-La roselière de la baie de la presqu’île de Rouen (de la 1ère pointe de droite à la 1ère pointe de gauche

Le moteur thermique est interdit.

Quelle carte :

Il vous faudra la carte inter-fédérale pour pouvoir pêcher au lac du Salagou, à prendre sur cartedepeche.fr ou chez un détaillant.

Les guides de pêche :

Ci dessous une petite sélection de guides qui vous emmènerons découvrir le lac, du bord ou en bateau.

https://www.aventurepecheherault.com/

https://www.guide-peche-34.fr/

https://www.facebook.com/ilovefishing34/

https://filfishprods.wixsite.com/filfish-prods

Information utiles :

– Un repérage préalable des structures immergées est possible grâce à Géoportail qui vous offre la possibilité de découvrir les fonds du lac avant sa mise à l’eau et à Genesis Map qui offre une cartographie du lac (https://www.genesismaps.com/SocialMap)

– Le lac du Salagou peut vite devenir dangereux si le vent se lève. Une pêche du bord sur la berge battue par le vent peut rapporter beaucoup de poissons dans ces conditions.

– La fréquentation du lac est importante à l’ouverture.

– Une pêche en float tube est tout à fait possible. Les accès étant faciles, vous pouvez explorer quasiment toute la superficie du lac en float tube. Attention aux conditions climatiques, regardez la météo avant, elles peuvent vite devenir dangereuses.

Borchet du Salagou pris eu Buster Jerk dans une zone peu profonde en début de saison Ci-joint un brochet d’une taille courante pour le lac, pris au Buster Jerk en debut de saison.

Les hébergements :

Les alentours du Salagou offrent des hébergements variés, camping, gîtes, hôtel, chambre d’hôtes. Nous vous conseillons de concentrer vos recherche sur les villages de Liausson, Octon et Celles pour une proximité quasi immédiate avec le lac.

Hébergements labellisés « Pêche »:

L’annexe du Pêcheur – Village d’Octon

A 2 Km du Salagou Maison entièrement rénovée avec cuisine équipée, salle à manger, salon 2 BZ en 140 pour couchage, 2 chambres avec lit en 140 à l’étage, salle d’eau et WC à l’étage, une petite terrasse couverte, un barbecue, une place de parking à l’intérieur du parking de la fédération de pêche – Internet.
De 370 à 500 euros la semaine – Infos / Réservations : 04 67 96 98 55
Page FACEBOOK du Gite

Un magasin à proximité

Il existe deux magasins proches du lac qui sauront vous donner de bons conseils :

  • http://www.magasin-peche.fr/nature-et-peche.php
  • https://www.chasse-peche-paci.fr/contact

Autres activités

Le lac du Salagou est situé dans une région qui regorge d’activité. De nombreuses ballades sont possible autour du lac ainsi que des activités nautiques. Le fleuve Hérault saura vous refroidir lors des grosses chaleurs estivales et deviendra une solution de secours si le lac est sur « off ». Les plages de méditerranée ne sont qu’à 30 minutes de route. Enfin, la Grotte de Clamouse située près du village médiéval de Saint-Guilhem-le-Désert, en rive gauche des gorges de l’Hérault, est un site incontournable à ne pas manquer.