Voyage en Castilla et Leon à Muelas del Pan

Le barrage de Ricobayo (aussi connu comme saut de Ricobayo ou réservoir de l’Esla) est sur la rivière Esla, dans la province de Zamora. C’est un lac de 5700 ha encaissé par de grandes barres rocheuses, des fonds au-delà des 80 mètres, de multiples bras/baies  offrant des  zones shallow. Son marnage est important…Un guide semble indispensable.

 Ricobayo un lac encaissé, minéral avec des eaux claires

Ce sera un trajet de plus de 1200 km en voiture afin de retrouver Pablo Chaves : un ancien de Pesca Extremadura, et un formidable pêcheur d’une gentillesse extrême organisant des séjours pêche en Espagne, mais aussi Colombie : un service complet à la carte suivant vos envies…

                             

Un séjour motivé par la rencontre avec Pablo…un hispano-colombien so french…

           Arrivée au petit matin….Pablo nous accueille, petit déjeuner « espagnol », nous déposons nos affaires dans les chambres (parfaites pour un séjour pêche), une petite pause….

 L’hôtel avec accès direct au restaurant Tomasita, le bar à 20 mètres….pratique en soirée 

Découverte du bateau puis direction la mise à l’eau située à cinq minutes de notre hôtel.

Une inspection des cannes, leurres, montages, nœuds…et si besoin Pablo réalise les montages avec un bel esprit pédagogique digne d’un vrai pro fishing guide.

Question matériel embarqué….. L’angoisse de manquer

Canne Savage Gear  Custom Predator 7’2” 218cm 20-60gr avec un moulinet Abu Garcia Revo SX équipé d’une tresse Varivas SuperPE PE 2 jaune fluo avec bas de ligne de discrétion Berkley Trilène 35/100  (raccord nœud FG) suivi d’un Fluorocarbon Leader Fox Rage 75/100 (raccord nœud Albright) destiné au powerfishing en bordure et linéaire medium. Excellente canne, rapide, capable de lancer 12gr sans problème, juste un talon un peu court à mon goût…une Versatile Soft  devrait lui succéder.

Canne Fox Rage Terminator Pro Swimbait Special 7’6’’ 229cm 40-100gr avec un moulinet Calcutta Conquest 301 (un 201 fait parfaitement l’affaire, mais l’occasion a fait le larron et le 301 assure une vitesse de récupération plus constante) équipé d’une tresse Varivas SuperPE PE 3 verte avec bas de ligne de discrétion Berkley Trilène 40/100 (raccord nœud FG) suivi d’un Fluorocarbon Leader Fox Rage 90/100 (raccord nœud Albright) destiné au linéaire. Top, rien à redire.

Canne Fox Rage Prism Vertical cast 6’1’’ 185cm =>50gr avec un moulinet Abu Garcia Revo X équipé d’une tresse Fox Rage Fused 15/100 suivi d’un bas de ligne en Drop’n Jig Fox Rage en 27/100 (nœud de raccord FG) pour la verticale. Un poil de résonance en sus serait un plus, mais elle fait bien son job.

Pour les leurres surtout des LS, et quelques LD, nous ferons un point à la fin.

Question pêche, « C’est dour » annonce Pablo.

Les brochets sont peu actifs (les boules de fourrages non formées), la petite population de black bass est en cours de reproduction les mâles semblent toujours sur les nids (on les laissera tranquille et l’Eurobass Cup 2005 est loin….), on va donc plutôt se focaliser sur les sandres (reproduction terminée, les juvéniles sont parfois visibles en surface, sans pour autant constituer des bancs compacts) et les barbeaux en bordures suivant le temps.

La météo sera changeante : beau temps pour les premiers jours, l’eau est à 21°c puis dégradation annoncée….Miguel est en approche sur la France en ce début juin.

Pablo toujours prompt à nous conseiller

 

Classiquement, nous commençons par pêcher les sorties de baies en linéaire souvent avec 15-18 mètres de fond à la recherche du sandre (occasionnellement le brochet, suivant les conseils de Pablo).

Pour le sandre, nous pratiquons une récupération lente (2 à 3 tours de moulinets, reprise de contact avec le fond avec pose ou non), avec une phase en verticale avant la remontée du leurre. Les autres animations ne donnent rien.

Pour les brochets, suivant la hauteur d’eau : cranking très lent sans pause à ras du fond, ou prospection lente de trois couches d’eau.

Nous sommes confrontés à des poissons suiveurs, peu actifs …  parfois joueurs avec nos leurres : les souples tournent, c’est la valse des vibrations et des couleurs : shads, finesses,  grubs, et craws, avec du naturel, de l’opaque et du translucide.

L’exemple-type du second jour :

Début de pêche en linéaire, premier sandre avec un Zander pro 13 cm Limon Tiger, TP roll head natural 21 gr, et second sandre dans la minute avec un grub Delande Sandra 12 cm River Hunter (Blanc nacré dos marron ventre orange écailles noir), TP ronde classique de 28 gr…… passage en verticale, up/downsizing, changement du grammage de tête la plombée ….

Sandre au Zander pro 13 cm limon tiger

Ce sera le schéma du séjour pour les sandres, un ou deux poissons touchés avec des leurres/couleurs opposés puis plus rien et changement de spot.

 

Si on devait donner une orientation pour les leurres  souples : de la vibration (shad voir grub) et une bonne bouchée (minimum 5 pouces) pour faire bouger des poissons quelques peu apathiques.

 

Sandre au Sandra 12 cm

 

Puis nous rentrons dans les baies en mixant leurres souples et durs, avant de s’attaquer aux bordures lors des fenêtres météo type soleil /vent faible à la recherche des barbeaux : leurre de surface à l’avant du bateau et crankbaits, chatterbaits (des Bladed Jigs) ou lames pour le pêcheur arrière.

C’est celui qui a failli ne pas être du voyage qui donnera les meilleurs résultats sur les bordures : un Flashmer Jet Sea de 11 cm dont la carrière se termine sur les rochers espagnols. Le poisson est méfiant, l’eau claire, nous devons nous tenir à une bonne distance de la berge tout en posant idéalement nos leurres dans la zone des 20 cm du bord…pour de superbes attaques en surface et des défenses bluffantes.

Barbeau pris avec un Mega Pompadour Illex                                 Barbeau pris au Jet Sea 11cm

Et les brochets me direz-vous ?

Comme annoncé par Pablo ce fut « dour », très dur.

Peu de touches, une à deux par jour durant les trois premiers jours intervenant au début de la phase stop/remontée du leurre au bateau.

Manque de concentration malgré la mise en garde de Pablo ou poissons joueurs, je manque deux poissons au replicant wobble 18 cm Sn Zander, un autre au Pro Shad 23 cm Fire Tiger. Le replicant en stickleback ne donnera rien (malgré une eau claire et des phases de plein soleil), tout comme les Giant Ripple smelt, One up 6’’ silky white et 7’’babby bass, Pig Shad Jr…… Idem pour les leurres durs en zones moins profondes que ce soit au  gros crankbait (excepté lors de notre unique session traîne : 2….. sandres), swimbait (articulé ou non) ou jerkbait.

Pour le dernier jour, Pablo nous demande : sandre ou brochet ?

La météo n’est pas optimiste avec du vent surtout à partir de 14h00 plus de 55 km/h avec des pointes à 70.Un peu de vent pour maître Esox, c’est toujours intéressant…..Nous décidons de nous concentrer sur les brochets avec une pêche de structures sur les  pointes rocheuses et les piles de ponts.

Au premier spot…. coupé sur le stinger tresse monté sur un dexter shad 20 cm Rudd  TP ronde 30 gr. Pablo nous montre son montage avec une tresse quadruplée et sécurisée par deux nœuds intermédiaires pour triple voleur. Perso c’est fluoro ou titane avec sleeve ou nœud en huit.Le dexter tout juste remis en action, boum le long d’une pile de pont, et….un joli sandre avec un leurre complètement coffré !

 

Sandre au dexter shad (Leurre extrait de la gueule pour la photo)

L’ébauche d’un pattern ??…..

…..Nous passons tous en dexter shad avec des nuances de bleu, puis pour au moins un autre pêcheur des couleurs différentes (naturelles et opaques puis translucides voir pailletées)…plus aucune touche.On se déplace, le nouveau spot ne donne rien, nous  rentrons dans une baie pour un petit coup de bordures aux barbeaux (mais trop de vent et peu de soleil versus les jours précédents, les poissons sont descendus se caler au fond), nous irons déjeuner sur l’herbe et admirer le paysage .

Déjeuner quotidien sur « l’herbe »  

 

Une flore variée, du minéral et de l’eau à perte de vue, c’est Ricobayo à 690 m d’altitude

A la reprise, nous tentons une pointe rocheuse, la pêche devient limite avec le vent et les vagues.Pêche en linéaire dans les 12 mètres, avec toujours un objectif brochet… nous aurons cinq touches en moins de vingt minutes sur des leurres différents….deux ratés et trois sandres au bateau avec à titre personnel un joli poisson pris sur un Pro Shad 18 cm FT. Puis nous filons, vers la baie de la mise à l’eau par sécurité, toujours à la recherche du brochet…. re sandres au Divinator 55 gr  Blue Black et Pearl White et fin du séjour.

Sandre au Pro Shad 18cm FT

Et les brocs bord… !!! Un seul sera monté au bateau, par Pablo : « una demonstracion » pour nous pauvres pêcheurs…

Nous étions à l’ancre au milieu d’une baie, Pablo nous annonce un Lucio en promenade:

« À l’arrière du bateau il faut peigner dans la zone des 10 mètres ».

Pour nous nada, Pablo prend alors sa canne, un lancer et…..

 

 

… une vache de 96 cm succombe à un nitro shad blue herring 180….elle n’a pas voulu de mon magical shad 180.

 

Pablo à la manœuvre…

 

Un séjour pêche sur une destination moins connue que l’Estrémadure ou Méquinenza :

oubliez le black bass (même si de jolis spécimens sont présents), c’est un lac qui présente un gros potentiel  pour les sandres et barbeaux avec des brochets moins présents (vs Orellana) mais de grosses prises sont réalisables vu les photos de pêcheurs locaux.

Un voyage au cœur de l’Espagne, la cuisine de Theresa est simple mais excellente (oubliez le régime !), et enfin une formidable rencontre humaine avec Pablo : à consommer sans modération !

 

 

 

Quelques idées à emporter :

Couleur : le blanc semble indispensable pour Pablo, comme le bleu. A titre personnel, les touches se concentrent sur du fire tiger, limon tiger et  marron/ou zander.

 Leurres souples: Pro Shad, Zander Pro, Nitro Shad, Dexter Shad, VI2B Brown silver flash , One up Slug 5’’ Kawa french et Divinator 55gr rainbow smelt et smelt

Leurres durs: Jet sea (changer les triples…), Illex Mega Pompadour, Duo Crank G87 20A ACC 3007

Tailles : aucune touche avec des  3 ou 4 pouces pour ma part

TP : type rolling naturel ou classique, ou ronde classique (rien en tête fluo). Attention le fond rocheux ne se prête pas aux têtes pointues sauf sur quelques zones sableuses. Poids de 10 à 28gr : Fox rage, Spro (excellent piquant des hameçons) et Berkley.