Premier test de la série, celui d’une canne Gunki qui fait référence dans son domaine, la Chooten S-183MH!

Je vous passe le protocole, il a été très bien décrit et mis en oeuvre dans l’excellent Truites & Cie de Simon Scoda par Pierrot Lavignotte. Plutôt que de reformuler voici le lien, ou plutôt les liens puisqu’on a besoin du protocole canne « mouche » avant celui des cannes « leurre »:

http://www.truites-et-cie.fr/article/materiel/mouche/protocole-de-test-des-cannes-mouche

http://www.truites-et-cie.fr/article/materiel/leurre/protocole-de-test-des-cannes-leurre

L’avantage pour nous c’est qu’ils se sont tapés le plus rébarbatif, et qu’en ce qui nous concerne on va se baser directement sur les résultats de mesure effectués chez Fish & Ship. D’une manière générale on va parler du poids, de la longueur, des composants, et de l’action.

Les premières mesures effectuées nous permettent de constater que la longueur est parfaitement respectée, cette canne monobrin fait 183cm soit 6′, qui est une longueur parfaite pour les pêches verticales et à jigger. Au niveau du poids le fabricant annonce 106g, la balance elle, affiche 102.3g, une bonne note!

Côté anneaux on est sans surprise pour une canne de cette gamme sur du Fuji Alconite, les 7 anneaux sont parfaitement dimensionnés et espacés. L’anneau de départ est un tripatte et on est ensuite sur du double pattes relativement petit et collé au blank, ce qui amène légèreté et précision dans les animations, ainsi que solidité (pas facile à tordre dans le transport).

La poignée est relativement courte (26cm jusqu’au pied du moulinet), elle reste donc maniable. La poignée liège a une forme parfaite et le matériau est agréable au toucher (et moins froid que l’EVA l’hiver!). Alors bien sûr ce n’est pas un liège haut de gamme mais il reste de bonne facture. Toutes les prises en main classique en verticale sont agréables.

Un accroche leurre discret évite d’accrocher le leurre à la patte de l’anneau…

Le talon se termine sur un petit pommeau qui n’est pas gênant, même si nous ne sommes pas fan du look.

Venons-en à l’action puisque c’est le plus subjectif et le plus dur à retranscrire! C’est là qu’on se tourne vers l’article de Truites & Cie, en mesurant d’abord l’Action Angle…

Avec 75° on est clairement dans du Fast (et même extra fast), ce qui correspond bien pour la technique visée, précision dans les animations, sensibilité mais réserve de puissance rapide pour planter les hameçons. Une canne moderate pour cette technique s’écraserait et ne permettrait pas un ferrage correct. En verticale la puissance du ferrage est plutôt faible il ne faut donc pas une canne trop molle.

Mesurer la fréquence n’aurait pas trop de sens dans le sens ou cette canne est relativement sèche et nerveuse, en tous cas assez pour la technique visée. Le point d’équilibre par contre est important et on constate qu’avec un moulinet taille 2000 (Vanquish 2500 en l’occurence, 175g, ce qui présage un résultat équivalent à une taille 1000 dans un modèle moyenne gamme) l’ensemble est parfaitement équilibré. Le point se trouve à l’avant de la poignée, ce qui fait que la tenue naturelle de la canne en verticale, scion en bas, ne réclamera aucun effort, c’est un excellent point.

L’action est elle très agréable, je vous passe les calculs scientifiques pour vous montrer la courbe avec deux charges différentes, l’une à 670g (pour descendre le scion à 1/3 de la longueur totale)…

L’autre à 2kg270 pour le descendre à la moitié de la longeur totale…

On observe une courbe bien régulière, sans plat, une belle progressivité de l’action au cours de l’ajout de charge. Une belle réserve de puissance donc, qui permettra de faire face éventuellement à un silure imprévu, ou encore de mettre une grosse pression à un poisson en milieu encombré. Pas de lancer en verticale, la puissance de 10-28g est donc donnée à titre indicatif, et correspond en fait aux grammages de tp les plus couramment utilisés en verticale. Elle supportera un finesse de 18cm avec une tête de 21g sans problème. De la même manière c’est une belle canne pour les pêches à jigger (metal jig et plomb palette, avec un optimum pour les grammages 14-21g).

Le prix quant à lui est parfaitement justifié, cette canne est proposée à 169€ (prix public conseillé par le fabricant à 175€).

 

Pour finir voici l’avis d’un utilisateur convaincu, Baptiste Cuzol:

C’est une superbe canne vraiment pas lourde très agréable en main pour la vertic la 183, et très bien pour les pêches jusqu’au 6″(shad)20g après ça tire un peu trop donc pas très agréable… le meilleur compromis avec cette canne c’est 4-5″ plombé 10-21g (25g maximum) elle a des anneaux super fins prévu pour la vertic qui sont très près du blank ce qui permet d’être précis dans les animations. Un régal sur les gabarits de sandre à 50/70cm!