Bonjour à tous;

Le moment tant espéré est arrivé; les mesures liberticides sont en parties levées et nous pouvons sortir.

Le froid glacial et humide est saisissant; j’ai l’impression que toutes les couches que j’ai enfilé ne servent à rien… Le seul moyen de se réchauffer…faire du poisson!. Nous filons donc sur un petit plateau ou les sandres viennent chasser dans les bancs de blanc au lever du jour.

William et Fred ont des prototypes de leurres à tester , moi je commence avec mes classiques…

C’est William qui fait le premier poisson, un joli sandre monte au bateau et son shad test est au fond du palais. Je pêche avec un V2vib 12,5 cm coloris chartreux dos marron. Fred fait un deuxième poisson et je n’ai toujours pas eu de touche… Le shad blanc de mes deux compagnons en revanche est plus que validé…

Si je me souviens, ma première touche se solde par une coupe…Apres avoir bien balayé en linéaire , nous attaquons donc un passage en verticale. Nous arrivons à déclencher les derniers fishs récalcitrants avec une taille moyenne très correcte. La journée commence bien et le prototype est validé aussi bien en linéaire qu’en vertical.

Mauvaise nouvelle, il n’y en aura pas assez pour le reste de la journée. Les chicos des sandres ayant eu raison des quelques prototypes.

De mon coté , j’enregistre une petite victoire personnel. En passant avec un finesse Quantum sur la zone de la coupe, je prends une touche et sors un joli broc dans les 70. L’histoire aurait été trop belle, et je ne retrouve pas le premier leurre perdu.

Nous partons attaquer une zone encombré d’arbre et de pierre immergé. Bref une zone qui sent la perche. Fred et William rentrent des poissons par ci par là sur des leurres durs, qui j’espère seront bientôt commercialisé en France.

De mon coté je sors un petit jig booyah et une craw reins et ferre des perches également. Le banc n’est pas frénétique mais il y a bien quelques poissons à faire.

Pour le moment la pêche est bien meilleure que ceux à quoi je m’attendais… la pensée de trop j’ai envie de dire, car nous allons enchainer une petite série de poste sans qu’il n’arrive grand chose. Des palplanches vides, une pile de pont désertique et un barrage sans aucune vie…Pour ajouter un peu de piment ; mes batteries sont arrivées en fin de vie et il va falloir faire la fin de la sortie en dérive naturelle. C’est un défi acceptable vu qu’il n’y a pas de vent et pas de courant.

Je décide d’aborder une fosse, car depuis que le soleil est bien levé nous ne faisons plus de poisson. Assez rapidement nous enregistrons des touches de perches dans la cassure et des sandres au fond. Les poissons ne sont pas gros, mais cela fait toujours du bien de revenir à de l’action. Nous pêchons en linéaire à descendre le courant comme un baitfish en train de mourir suite au premier froid. Le fait de battre du terrain en linéaire nous apporte plus de poisson qu’en verticale

Enfin Fred semble attelé à un client sérieux! J’attends le sandre de 70! Mais ce sera le barbeau de 80 cm pour clôturer cette grosse journée en terme de touche. L’occasion pour Fred de re-valider un leurre INCROYABLE mais presque totalement oublié le Big-Hammer et sa tête Nishine qui s’adapte vraiment parfaitement!

Sur le chemin du retour; c’est le moment du débrief. Indéniablement le blanc en début de matinée à fait bouger du fish là ou l’orange et le chartreux n’ont pas eu de touche. Avec une eau transparente cela peut se comprendre mais je pensais quand même qu’avec le peu de lumière j’allais me faire croquer. Le reste de la journée ayant été généreux en touche , nous avons surtout utilisé des coloris naturels et n’avons pas vraiment remarqué de tendances marqués.

J’ai adoré pêcher des petites nouveautés comme le futur leurre de FTF mais aussi les Finess de Quantum et de Spro! J’en profite pour souligner la qualité des têtes Spro et le super rapport qualité prix du fluroro fox rage illusion.