Bonjour à tous

Embarquez avec moi si vous le voulez bien pour une session dans une gravière privée de la région parisienne. Nous sommes Mi-Mars et ce matin il ne fait pas beau ! Un vent froid du nord et un épais manteau nuageux nous accompagnera toute la matinée.

Une météo mitigée et un fond froid nous attendent, il va falloir adapter la pêche ! l’eau est à 10° et nous devons être sur la fin de la fraie. Je décide de commencer au jerk. J’aime cette présentation qui permet de faire de longues pauses et de laisser venir les poissons.

J’utilise un Kten bleu. J’aime bien ce coloris dans une froide, et transparente avec un beau soleil…là il manque le soleil, mais j’enregistre une première touche après 10 min de prospection.

Je continue donc sur cette technique tant le plaisir de la touche est incroyable! Vraiment j’encourage ceux qui ne la pratiquent pas,  le fait de se faire arracher la canne des mains est vraiment un moment particulier. Un autre poisson monte rapidement au bateau avec la même technique. Je pense vraiment que mon offre à tout pour leur plaire. J’ai un bas de ligne en 60/100 au cas ou des perches auraient envie de venir nous voir !

Puis vient le temps de la traversé du désert ! On à eu 2 touches très vite dès le début et là plus rien ! Pas une touche ! Pas une écaille ! Je change de leurre, j’essaye un chatter, un souple, un bigbait, mais rien n’y fait.  On décide donc de revenir sur la zone ou nous étions initialement.

Dès notre arrivé ;Philippe nous fait un superbe brochet ! Puis un deuxième sur un Rapala Countdown….

Les poissons sont vraiment mous dans le combat, mais les robes sont magnifiques! Nous notons néanmoins de nombreuses sangsues sur les poissons, preuve qu’ils ne sont pas très actifs et que nous devons chercher à plus raser le fond!

Un bon vieux rapala  Shad rap est un super outil pour qui veut déplacer de l’eau profondément ! Un « vieux » leurre indémodable et indispensable. Néanmoins nous n’avons pas tant l’impression que ce soit une histoire de leurre.

Au fur et à mesure que nous avons des touches et des suivis, nous remarquons deux points. Les poissons ne sont pas dans les branches de bordures. Ils sont vraiment posés sur le fond des herbiers. Pas n’importe quels herbiers. Il semble que cela soit de l’Hydrilla. (Je ne suis pas un grand botaniste, mais je trouve que ça y ressemble…) Et pas dans les deux autres herbiers qui comment a apparaître; des petites filamenteuses vert clair et de longues tiges vertes

Le but du jeu consiste à passer le plus doucement possible au dessus de ces herbiers. J’ai des bons résultats avec des swims lestés mais le mieux du mieux est un bon vieux pointer 128 SP coloris bleuté et lesté avec un Illex john weight. Sa taille accepte bien un petit lest sans gêner sa nage (Astuce j’enlève le triple central et je le remplace par un lest). Cela me permet d’avoir un jerk qui nage beaucoup plus creux en insistant doucement au dessus des herbiers pour déclencher les touches ! Je pense qu’un longbill aurait aussi bien marché mais je ne n’en n’avais pas sous la main…

 

Un petit detail nous aura aidé ! Un sondeur ! Ca peut paraitre gadget sur un barque ou un float tube mais cela nous a vraiment permis de detecter les herbiers quand le vent ride la surface de l’eau et que l’on ne pas voir le fond. Autre petit detail avec la temperature on trouve les zones plus chaudes de l’étang qui concentre des poissons en période hivernale.

 

 

La session matinale se finit par un doublé que demander de plus !

 

 

Sur ce, Bons vents ! Bonnes Mers