Bonjour à tous;

Oui c’est la fermeture! Heureusement il existe autour de la région parisienne et sur les bords de Seine, des bases de loisirs qui autorisent la pêche toute l’année… Après il y a le problème éthique de pêcher pendant la fraie…Le pike n’étant pas une espèce qui garde sa progéniture, et je trouve ce poisson peu actif pendant sa reproduction alors  je m’en accommode…

Nous arrivons donc sur le lac avec une eau à environ 9° degrés. Il fait beau et un soleil doux nous réchauffe. Nous espérons qu’il réchauffera aussi les poissons !  L’eau est assez clair et en cette période de crue de la seine, cela est bien agréable de retrouver de la visibilité.

Je commence au jerk; au BKS coloris bleu. J’essaye de faire de longue pause ; pour déclencher des attaques.. Plusieurs fois nous voyons des poissons suivre…Je me dis que je n’est pas le bon leurre. Je passe donc sur un autre jerk, au Rerange en coloris fire tiger. 30 min plus tard, c’est pas vraiment mieux… A part un pike qui est venu trois fois bouche fermée pousser mon leurre du bout du nez; il n’y a pas d’amélioration notable.

Phillipe décide de passer sur un chatterbait en 15 grammes qui ‘il fait ramper sur le fond. De mon coté un peu la même stratégie avec un jig gunki hoover jig et un trailer écrevisse. Là on pêche vraiment lentement… et c’est chiant.

Au final c’est a n’y rien comprendre car on voit des brochets suivre gentiment et toujours pas attaquer. Promis on a fait 20 fois la figure en 8 pour brochet récalcitrant mais sans succès. Ca marche mieux sur you Tube !

Bref on à l’impression d’être dans une impasse et il ne reste plus que 30 min de pêche. Nous avons essayé: souple, dur, métal. Des pauses et différentes profondeurs de nage, en passant du clair au foncé sans oublié le « Tigre en feu » (Fire Tiger)

Je ne sais plus comment on en est arriver là; mais Phillipe s’est mis à ramener rapidement pour changer de leurre. Evidement c’est là que la touche intervient. C’est un superbe brochet dans les 90 cm qui monte au bateau ! OuchHHH !c’est le poisson qui fait du bien !

Philippe est persuadé que c’est une animation rapide qui a déclencher la touche ! J’avais commencer à monter un BBZ en 8 pouce slow sinking et je continue sur mon animation classique. Phillipe enregistre une deuxième touche qu’il décroche. Il a peut être raison,  et je dois me sortir de la bredouille qui le guette. Alors j’accélère franchement le rythme et 10 min plus tard j’ai enfin ma première touche ! C’est un superbe brochet qui monte encore au bateau.

Cela fait 3H, que nous voyons les poissons suivre, et en l’espace de 15 min sur le même endroit nous allons sortir chacun un brochet et avoir une autre touche franche chacun. Evidement nous devons partir et le mystère restera entier! Etait ce la bonne zone? était ce la bonne animation? Etait ce juste la fenêtre d’activité. La zone ce n’est pas la première fois que nous passions dessus. Pour l’animation en période de fraie, avons nous déclencher leur agressivité? La vérité est ailleurs…

Vous imaginez que sur la route du retour c’est notre sujet numéro 1

Sur ceux , Bons vents, Bonnes Mers !