Cette triste période de confinement est propice aux petits travaux manuels! Après avoir rangé et préparé votre boite de leurre il est temps de vérifier vos triples et de préparer vos stingers à brochet.

Le stinger à brochet est pour moi un indispensable, car nous avons tous vu comment le brochet chasse à vue et loupe souvent sa proie….Sur certains gros leurres autant maximiser les points d’accroches…

On peut utiliser des montages déjà prémonté, mais si vous êtes comme maniaco-fisher, vous voudrez aller plus loin…

Doit on mettre les hameçons en dessous ou au dessus?  Si l’on regarde les videos sous marines on voit bien que le brocs attaque le plus souvent ces proies en arrivant par en dessous. En revanche certains milieux semi encombrés sont impéchables avec des triples ventraux et à ce moment il faut monter un stinger sur le dos …

Ci joint une vidéo pour re-valider l’attaque par en dessous des pikes

Avant de nous attaquer au montage même, je ne saurais que vous encourager à chercher la simplicité même et savoir que nous avons le bon montage. Comment définir la simplicité? Je vous laisse méditer sur cette phrase d’Antoine de Saint-Exupéry. La perfection est atteinte, non pas lorsqu‘il n’y a plus rien à ajouter, mais lorsqu‘il n’y a plus rien à retirer.

Pour monter des stingers sous le ventre; je commence par évidemment monter une tête à visser .Différents poids ici fonction évidement de la profondeur à laquelle vous voulez pêcher.  Petite astuce pour les têtes à visser, certaines on des vis plus ou moins longues. N’hésitez pas à poser la question à Sylvain en fonction des leurres que vous allez monter.  Par exemple les hampes Fox sont assez courtes; alors que les hampes Westin sont très longues

J’aime accrocher un anneaux brisé et un émerillon pour créer un montage qui tournera à 360 durant le combat. C’est très difficile de savoir la taille et la puissance de l’anneau brisé et de l’émerillon à mettre. Ce que je fais c’est que je demande à Sylvain en fonction des leurres que je vais monter. L’avantage de l’anneau brisé entre votre TP à visser et votre hameçon  est qu’à la différence d’un sleeve vous pouvez changer votre TP, et garder le ou les triples ventraux.

Après en fonction de la taille du leurre je regarde si je peux mettre un deuxième triple ventral. Là je vais mettre soit du fluoro en 80/100 soit de l’acier que je viens sleever sur l’anneau brisé. Puis je règle la longueur de l’empile. Il  faut veiller à un bon espacement entre les deux triples pour éviter qu’ils ne s’emmêlent aux lancers.  Pour fixer le triple ventral j’utilise parfois une pin lock pour bloquer l’hameçon mais ce n »est pas systématique. Plus le leurre est gros et plus je vais avoir tendance à en mettre un. Dans l’absolu  je cherche quand même à faire le montage le plus simple possible.

« Remarques de Vicent de Bruyne: : guide au moulin sauvage :Perso pas de fluoro sur les stingers. Ca coupe direct. Par contre acier sleeve ou titane pour les montages ventraux et/ou fibraflex 9 kg pour les montages dorsaux. Je n’utilise que ca pour le dos, voir pour le ventre aussi si je veux aller vite. C est pas propre mais ça pêche. Pour les milieux encombrés je garde une tp avec un simple sur laquelle je met mon stinger en fibraflex sur le dos. Simplicité efficacité 😉 »

Quand le milieu est trop encombré, mais pas assez pour devoir passer sur du texan ou que vous cherchez une animation qui va toucher le fond vous pouvez passez un montage de stinger dorsale. Je vais alors chercher des hameçons plus petit pour ne pas désaxer le leurre, tout en veillant à mettre assez de poids en tête.

« Remarque de Stephane Hermann guide de pêche en Suede : dans l esprit quincaillerie regarde jusqu ou je pousse le vice Coupe impossible et le poisson peut pas prendre appui tout est mobile, Çe qui est drôle avec ce montage c ´est le regard de certains potes il y a 5/6 ans quand on a commencé et aujourd’hui tout le monde le fait »

Remarque de Florent Blanchet L’avantage du Carbon49 c’est de ne pas avoir besoin de sleever. Un noeud en 8, un coup de briquet et c’est fini.Le 23 kg est trèèès solide.Je fais chaque stinger avec çà.

Je viens donc sleever le plus serrer possible acier sur la hampe de l’hamecon. Comme sur la photo ci dessous.

Le diable est dans les détails….Quitte à faire les choses soit même autant les faire sans aucun compromis. Veillez par exemple à utiliser la bonne pinces à sertir comme celle ci qui vont bien écraser le sleeve dans sa longueur et maximiser sa puissance de blocage.

Petit focus sur les hameçons : Je ne saurais que vous conseiller évidement de prendre les plus piquant possible pour maximiser vos ferrages. Mais je vous invite surtout à faire attention à taille de vos hameçons en fonction de la canne que vous utiliserez. Le broc est un poisson avec une mâchoire solide. Dans les grands lacs alpins, si vous ne ferrez pas assez fort le broc peut très bien tenir votre leurre sans se piquer. Si vous pêchez sur des cannes lights ne prenez pas des hameçons trop forts de fer sous peine de ne pas réussir à faire rentrer les hameçons dans la bouche d’un gros pike. Inversement avec des hameçons trop fin de fer vous risquez de les ouvrir sur des cannes un peut forte. Comme toujours dans la pêche c’est une histoire de ratio….

La petite histoire de Sebastien :retour d’expérience de cet hiver je pêchais avec un pote lui pêchai avec une tête plombée moi avec le même montage que toi j’avais plomber léger je survolai le fond à peu près 1 mètres au-dessus. Le pote me fait 101 puis un 113 et un autre 113 pendant que moi j’enregistrai que des louper. Il était plombé beaucoup plus fort que moi, lui 12 g moi 5 g.Du coup je pince une chevrotine supplémentaire sur mon montage, je me calque sur son animation très lente et linéaire en fait il fallait gratter le font très lentement mais ça ne changeait rien je n’enregistrai que de louper. Jusqu’à ce que je comprenne pourquoi, j’ai changé la position des hameçons je les ai mis sur le dos et là j’enregistre un 107 un 95 un 80 et un sandre de 80 en 4 touches d’affilée.Déduction : les poissons étaient sensibles à une animation très lente et à gratter le fond donc les hameçons sur le ventre &tait inefficace puisqu’ils attaquaient sur le dos alors que la tête plombée de mon pote et après réflexion mes hameçon une fois passés sur le dos se sont révélés efficaces Moralité : ce genre de montage est terriblement efficace quand les poissons attaquent par le dessous mais se révèlent totalement inefficace quand ils viennent attaquer par le dessus c’est logique mais on a tellement l’habitude de pêcher décoller pour le brochet qu’on oublie que parfois ils attaquent aussi par-dessus. Comme quoi même pour un poisson aussi con-con qu’un brochet il faut faire marcher ses méninges.

Enfin, petit conseil, mettez vous devant une bonne série ou une bonne playlist, un bon wisky et prenez du plaisir à monter vos stingers.

Sur ceux il me reste à vous souhaitez une bonne fin de confinement et bon courage !

NB : N’hésitez pas à poser des question à Fish&Ship si vous avez des doutes sur la cohérence de votre montage